L’exposition Martha Cooper : «Shooting a Revolution», proposée au Didam par la ville de Bayonne, est présentée dans le cadre de la seconde édition du festival street art Points de Vue, organisée par le centre d’art Spacejunk. A découvrir jusqu’au 28 octobre 2018.

Martha Cooper à 75 ans est «La Référence du Street Art» et ce seul énoncé doit vous inciter à découvrir cette exposition !

Grâce au métier de son père, commerçant d’une boutique de photographie, Martha Cooper est née avec un appareil photo dans les mains. De formation anthropologue et diplômée en art, c’est tout naturellement que lors de la crise économique New-Yorkaise dans les années 70, elle mitraille ces scènes de vie d’adolescents du Bronx, qui empreints de colère graffent les murs de la ville. Martha Cooper est alors fascinée par ce phénomène de street art, de son monde clandestin, et c’est à partir de ce moment, qu’ elle n’aura de cesse de couvrir, de suivre les adeptes du lettrages ou encore des artistes plus «reconnus» de cet art.

Martha Cooper présente au Didam des photographies d’hier et d’aujourd’hui, de commandes ou d’œuvres illégales, pris dans le monde entier pour le plus grand plaisir de nos yeux.

Bayonne, la venue d’une légende vivante !

C’est grâce à la volonté et à la passion de l’art qu’ Alban Morlot directeur du centre d’art Spacejunk, nous permet de découvrir le travail de la papesse du street-art.
Une femme débordée, allant de villes en villes, de pays en pays, de conférences en conférences, de festivals en festivals… Bref, le challenge de la contacter, n’était pas acquis !
C’est avec la pugnacité d’Alban et de bons tuyaux dans son réseau, qu’il rencontra Martha Cooper sur un festival européen de street art. L’échange a matché ! Martha expose et reviendra pour le festival du street art Point de Vue qui aura lieu du 17 au 21 octobre 2018.
Dixit Martha Cooper : «I love Bayonne».

Cette rétrospective de Marta Cooper est donc comme vous l’aurez tous compris, l’exposition à ne pas manquer pour les amateurs de courants émergents, de la photographie et des curieux.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.