Nous sommes le Vendredi 14 juin 2024 | 129 Connectés | La citation du jour : "La sagesse est d'être fou lorsque les circonstances en valent la peine. " Jean Cocteau
olentzero

Non, Olentzero n’est pas le Père Noël basque..

Olentzero, un personnage mythologique basque antérieur au Père Noël européen du 20ème siècle, est connu principalement comme un charbonnier qui apparaît fin décembre. Il symbolise l’annonce de la nouvelle année et le retour des jours plus clairs. Le terme “Olentzero” fait aussi référence à la bûche brûlée dans les cheminées de Noël au 1er janvier ou jusqu’au 6 janvier.

Contrairement au Père Noël, Olentzero ne distribue pas de cadeaux et était autrefois utilisé pour effrayer les enfants. Représentant la solitude, la pauvreté et la saleté, il porte cependant un message crucial : la supériorité du Soleil sur la nuit. Le nom “Olentzero” (signifiant “nouvelle saison”) marque un moment clé de l’année, le solstice d’hiver. Sa faucille évoque un lien avec les Saturnales romaines, célébrées en l’honneur de Saturne fin décembre.

Le charbon symbolise une saison en dormance, prête à apporter chaleur et lumière pour renouveler la nature. Sous sa saleté, il incarne les espoirs d’une société en quête de survie.

Intégré tardivement au christianisme comme annonciateur de la naissance du messie, Olentzero est célébré depuis environ trente ans dans de nombreuses localités basques. Après une confusion initiale avec le célèbre Père Noël en rouge, Olentzero connaît un renouveau, incarnant un message vital pour une société en besoin de lumière et de chaleur.
C’est pourquoi cette fête se célèbre dans les rues plutôt qu’à domicile, soulignant l’importance des rites sociaux.


L’origine exacte et la première mention d’Olentzero dans l’histoire sont difficiles à déterminer précisément, car il s’agit d’une figure issue de la tradition orale et du folklore basque. Néanmoins, il est généralement admis que les racines d’Olentzero remontent à des temps pré-chrétiens, probablement associées aux célébrations du solstice d’hiver.

Les premières références écrites à Olentzero semblent dater du 17ème siècle, mais il est important de noter que ces mentions écrites sont apparues bien après que la tradition ait été transmise oralement pendant des siècles. Ces références historiques sont souvent fragmentaires et peuvent varier selon les sources, reflétant le caractère fluide et évolutif des traditions orales.

Au fil des siècles, la légende d’Olentzero a évolué et s’est enrichie, intégrant divers éléments culturels et religieux, y compris l’influence chrétienne. Aujourd’hui, Olentzero est une figure emblématique des célébrations de Noël dans la culture basque, représentant non seulement les traditions anciennes mais aussi l’esprit de la fête dans cette région.

Contact Us