Pour cette nouvelle édition, le Petit Futé a choisi de redéfinir son territoire de découvertes en se concentrant sur la Côte Aquitaine, c’est-à-dire, le littoral de la Nouvelle-Aquitaine.

De la Gironde jusqu’au Pays Basque, en passant par les Landes, le Petit Futé vous propose de parcourir au fil des pages, un paysage contrasté et diversifié entre terre, vigne et océan. Soyez-en sûrs, la Côte Aquitaine vous réserve de bien belles surprises.

Il y a bien sûr ses bords de mer et ses plages, très appréciés de tous et notamment des surfeurs et des vacanciers. Les amoureux des belles pierres flâneront plutôt le long des rues pavées de Bordeaux, étourdis par la beauté des joyeux architecturaux qui se laissent découvrir en nombre : la place de la Bourse et son miroir d’eau, le Monument aux Girondins, le Grand Théâtre, la Porte Cailhau, la Porte d’Aquitaine… Et ailleurs aussi.

Bordeaux possède un patrimoine historique formidable. Celle qui a longtemps été «la Belle Endormie», a su se tourner vers l’avenir, et ce, dès le XIXe avec l’arrivée des nouvelles technologies comme la ligne de chemin de fer Paris-Bordeaux, inaugurée en 1848. Aujourd’hui, il faut 2h04 pour rejoindre la capitale au Sud-Ouest, ou le Sud-Ouest à la capitale. Les amateurs de grands espaces verdoyants seront eux aussi conquis par la Côte Aquitaine et sa forêt des Landes, entre autres sites classés Natura 2000. Étendue sur presque un million d’hectares, elle est principalement composée de pins maritimes et de chênes.

Outre un patrimoine historique, architectural et naturel, la Côte Aquitaine, c’est aussi un territoire de culture. La priorité a ainsi été donnée à la défense des traditions basques. Sur les terres du Pays Basque, vous découvrirez une identité forte, à ce sujet, nous mettrons bien sûr l’accent sur la langue (euskara) ; encore parlée par plus d’un million de Basques. Bien sûr, lorsqu’on parle de culture basque, il est indispensable d’évoquer les fêtes basques, ainsi que de la gastronomie qui ne manque pas de «piment», l’artisanat (le béret, le linge basque), les jeux (quilles de 8) et les sports (la pelote, le rugby) qui y sont toujours pratiqués. Enfin, on ne peut s’intéresser à la Côte Aquitaine sans avoir foulé le sol de ses vignobles et de ses prestigieux châteaux bordelais. Quelle belle terre !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.