Climat : assez de beaux discours, des actes !

Merci de faire circuler
Marche climat – Samedi 16 mars à 10H30 à Anglet, avenue de Bayonne, rond-point du Cadran, près de Géant Casino

Le dérèglement du climat s’aggrave et s’accélère. Nous fonçons vers les seuils de basculement, qui pourraient rendre la situation hors de contrôle.
Nous devons réduire drastiquement les émissions de gaz à effet de serre dès maintenant pour limiter le réchauffement global à 1,5°C.

Au Pays Basque nord, les transports représentent sur la côte le premier poste des émissions de gaz à effet de serre.
Pourtant, une bonne partie de la politique des transports et des mobilités va dans la direction opposée à tous les beaux discours sensés vouloir éviter le pire climatique.

Avion et tout routier contre rail et bus en site propre

Les capacités de l’aéroport de Biarritz sont sans cesse renforcées, le fret SNCF est peu à peu démantelé, les trains de nuit sont supprimés, la réhabilitation de la ligne du soufre en transport de voyageurs n’est apparemment plus à l’ordre du jour.

Le tram’bus n’a pas de “site propre” sur de trop nombreuses parties de son parcours.

Les travaux et rénovations de voies réalisés pour la ligne 1 du Tram’bus ne sont pas mis à profit pour créer des voies sécurisées pour le vélo. C’est par exemple le cas de l’avenue de Bayonne et de l’avenue Jean-Léon Laporte à Anglet.

Le plan vélo est enterré

La vitesse sur le boulevard du BAB, axe stratégique, a été limitée à 50 KM/H sans qu’on n’y crée une voie cyclable alors qu’il y en a largement la place : le vélo y est carrément interdit ! Le plan vélo pourtant adopté par l’ancienne agglomération ACBA est ainsi définitivement enterré.

Cela ne peut plus durer ! Trop c’est trop ! Les actes concrets sont à l’opposé des beaux discours sur la nécessité d’agir pour combattre le changement climatique.

Participons massivement à la marche climat ce samedi 16 mars à 10H30 à Anglet, ville administrée par l’actuel président du Syndicat des mobilités Pays Basque-Adour, M. Claude Olive.

Vélo, trains, fret ferroviaire, bus en site propre : nous voulons des changement massifs, maintenant !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.