dimanche 16 mai 2021 | 78 Connectés | La citation du jour : " Je vous souhaite de résister à l'enlisement, à l'indifférence, aux vertus négatives de notre époque. Je vous souhaite surtout d'être vous. " Jacques Brel

Après avoir aidé plus de 100 000 personnes à adopter un mode de vie plus responsable et durable, l’application Ocean’s zero, créée en 2018 par Surfrider Europe, se voit complétée par un nouveau programme : #LesSamedisDefis. En proposant aux citoyens inscrits de relever deux challenges écoresponsables par mois, cette newsletter ludique et motivante est un bon moyen d‘engager un maximum d’individus dans une routine zéro déchet et de protéger, au mieux, notre Océan.

Premier défis à relever dès le Samedi 17 avril

Agir au quotidien pour réduire la pollution de l’Océan à la source

Chaque année, plus de 9 millions de tonnes de déchets sont déversées dans l’Océan et contribuent, entre autres, à détruire les écosystèmes marins, à accroître les effets du dérèglement climatique et à modifier nos modes de vie. Chaque jour davantage visibles et présents, les impacts de la pollution marine risquent de nous affecter de plus en plus.

Consommation de produits contenant des microplastiques, suremballages, utilisation de plastiques à usage unique… 100% des déchets présents dans l’océan sont d’origine humaine et 80% d’entre eux proviennent de notre consommation quotidienne à l’intérieur des terres. Dès lors, pour éviter que la pollution marine ne s’aggrave, une seule solution existe : agir à la source en diminuant sa production de déchets.  

#LesSamedisDefis : la newsletter qui accompagne les citoyens vers le zéro déchet

Si beaucoup ont compris l’enjeu de la réduction des déchets et souhaitent réduire leur impact environnemental, il est souvent difficile de savoir comment s’y prendre ou de bousculer, seul, des habitudes de vie bien ancrées.

La newsletter #LesSamedisDefis de Surfrider Europe est un véritable outil d’accompagnement de ces citoyens, soucieux de s’engager individuellement dans un mode de vie plus respectueux de l’environnement, en interpellant directement les inscrits, un samedi sur deux, elle pousse, pas à pas, à les engager dans une transition douce et efficace vers le zéro déchet.  

Concrètement, comment ça marche ?

Suite naturelle des “25 défis simples et complets pour réduire ses déchets” accessibles depuis 2018 sur Ocean’s Zero#LesSamedisDefis vont donc encore plus loin que l’application en appelant directement les participants à agir, via leur boîte mail. Une fois inscrit, chacun d’entre eux reçoit la notification du nouveau challenge à relever : bannir les sacs plastiques, utiliser une gourde plutôt que des bouteilles plastiques, refuser les essuie-tout et lingettes… Des défis accessibles pouvant être réalisés facilement grâce aux informations, tutos et astuces utiles fournies en parallèle.

Visant à transformer ces petits gestes simples en habitudes quotidiennes, #LesSamedisDefis de Surfrider sont alors un moyen d’attirer et de sensibiliser un nouveau public tout en prouvant qu’un changement drastique de mode de vie n’est pas obligatoire pour sauvegarder l’Océan et que la voie du zéro déchet peut être empruntée de manière douce et ludique. 

Lien pour s’inscrire à la newsletter :
www.surfrider.eu/lessamedisdefis

L’application Ocean’s Zero est disponible en téléchargement sur Android ou iOS 

Surfrider Foundation Europe est une organisation non gouvernementale créée en 1990, dont les objectifs sont la protection, la sauvegarde et la mise en valeur de l’océan, du littoral, des vagues et de la population qui en jouit.

Depuis 30 ans, et fort d’un réseau de 48 antennes bénévoles présents dans 12 pays européens, l’ONG intervient auprès de l’ensemble des acteurs de la société (citoyens, secteur privé, secteur public) sur 3 thématiques principales :  les déchets aquatiques, l’aménagement du littoral et le changement climatique, la qualité des eaux et la santé des usagers.
site internet : www.surfrider.eu

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.