vendredi 07 octobre 2022 | 0 Connectés | La citation du jour : "Si j'étais la Terre je renverrais les humains chez eux. Ça se voit qu'ils ne veulent pas s'intégrer." @Melodiane

L’exposition « 1620 Loraldia, la Renaissance navarraise », grandeur et décadence du royaume de Navarre 

Le Centre Départemental d’Education au Patrimoine Ospitalea est un service du Département Pyrénées-Atlantiques dont la mission est de faire connaître et de faire rayonner le patrimoine culturel, historique et architectural local. Dans cet objectif et pour la première animation de l’année 2022, il vous propose de découvrir l’histoire méconnue du royaume de Navarre au XVIe siècle à travers l’exposition « 1620. Loraldia, la Renaissance navarraise ». 

L’exposition retrace l’histoire du royaume de Navarre au XVIe siècle. Repoussé au nord des Pyrénées à la suite de son occupation par les troupes des rois de Castille et d’Aragon, le royaume connut pourtant lors de ce XVIe siècle un rayonnement culturel et économique considérable porté par ses rois et reines. 

1620 sonnera pourtant le glas de l’indépendance du royaume par son rattachement définitif à la couronne de France.

Une exposition en partenariat

Cette exposition est le fruit du travail de trois partenaires dont l’objectif est la valorisation de l’histoire et du patrimoine des deux Navarre de part et d’autre des Pyrénées : l’association Zabalik (Saint-Palais), la Fondation Nabarralde (Pampelune) et l’association Hernani Errotzen (Hernani). Présentée pour la première fois en 2020 à Chemins Bideak à Saint-Palais, l’exposition composée de 23 panneaux illustrés rencontre un grand succès. A cette occasion, une journée de colloque est organisée avec la présence de nombreux historiens-chercheurs qui se succèderont pour aborder les sujets traités dans l’exposition. 

Le Centre Départemental d’Education au Patrimoine a souhaité enrichir cette exposition grâce à la collaboration d’institutions comme le Musée national et Domaine du château de Pau, les Archives Départementales, le programme de recherche AcRoNavarre. L’exposition sera, en plus des panneaux de présentations, complétée par des documents d’archives et des objets patrimoniaux (tableaux, pièces de monnaies, textes juridiques…).

Une exposition à plusieurs thématiques

L’exposition sera divisée selon trois grands thèmes : l’histoire du royaume de Navarre de 1512 à 1620, la place de la ville de Saint-Palais au sein de ce royaume, et la renaissance culturelle et sociale du royaume. 

L’histoire du royaume de Navarre 1512-1620

Conquis entre 1512 et 1527 par le roi Ferdinand d’Aragon et Charles Ier, le royaume de Navarre qui jusqu’alors s’étendait de l’Èbre au nord de Saint-Palais, se voit désormais restreint au territoire qui est définit aujourd’hui par la Basse-Navarre et dont les villes principales sont Saint-Jean-Pied-de-Port et Saint-Palais. Les rois et reines de Navarre vont tenter à diverses reprises de reconquérir leurs territoires sans jamais y parvenir. C’est alors depuis Saint-Palais, capitale du royaume dès 1527, que les souverains successifs s’attèleront à réorganiser l’administration, la politique et l’économie de ce territoire prospère. L’exposition aura pour objectif de présenter dans un premier temps ces changements, précurseurs de la Renaissance navarraise. 

Saint-Palais, capitale politico-administrative de la Navarre

La ville de Saint-Palais est fondée au XIIIe siècle sur le modèle des villes neuves également appelée bastides. Petit à petit, elle prit de l’importance par la création d’un marché, par le développement d’une étape sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle et par l’installation un atelier de la monnaie. Cette importance grandissante trouva son apogée en 1527, lorsqu’à la suite de la conquête de la Navarre par les Castillans, les rois décidèrent d’y installer la nouvelle capitale. Celle-ci prit alors la forme d’une ville à la fois fonctionnelle administrativement et politiquement et symbolique avec l’installation des pouvoirs régaliens tels que la Chancellerie ou la monnaie. Saint-Palais resta capitale jusqu’en 1620, date à laquelle après l’Edit de l’Union,  le royaume de Navarre fut uni à la couronne de France. 

La Renaissance culturelle et sociale navarraise

Parmi les évènements que connut le royaume de Navarre au XVIe siècle, certains présentent un aspect socio-culturel. Fondamentaux durant cette période de métamorphose, ils ont eu un rayonnement dépassant les frontières de ce petit royaume. Evolution sociale avec la propagation du protestantisme ou évolution culturelle avec le développement de la langue basque, l’euskara, l’exposition aura à cœur de présenter les différents changements, progrès et bouleversements ayant eu lieu à cette époque.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.