Nous sommes le Vendredi 17 mai 2024 | 239 Connectés | La citation du jour : "L'océan est le professeur le plus implacable que je connaisse. Il vous apprend que vous n'êtes rien." Laird Hamilton

Samedi 1er avril à Bayonne : mobilisons-nous pour le droit de vivre et de se loger au Pays Basque ! 

La plateforme Se Loger au Pays appelle à une nouvelle mobilisation contre la spéculation immobilière et foncière ainsi que pour le droit de se loger et de vivre au Pays, après celle qui avait réuni 8 000 personnes, le 20 novembre 2021.

Plusieurs avancées et une victoire depuis la dernière mobilisation

La manifestation de 2021 a été la plus grande mobilisation citoyenne pour le droit au logement organisée au Pays Basque ces 25 dernières années. Cette dernière ainsi que tout le travail mené par la suite ont permis plusieurs avancées :
l’Etat, par la voix du préfet Eric Spitz, a déclaré avoir entendu le message d’urgence et d’ambition collective porté par la manifestation
le préfet s’est engagé à soutenir la candidature de la Communauté d’Agglomération Pays Basque à l’encadrement renforcé des loyers
un comité de pilotage territorial pour le logement a été créé, devant notamment contribuer à la mobilisation du foncier pour la production de logements sociaux et à la régulation du marché du logement au Pays basque
depuis le 1er mars dernier, le règlement ambitieux des compensations protège les logements loués à l’année de leur transformation en meublés touristiques permanents. Il a été adopté par l’Agglomération Pays Basque avec 95% des suffrages exprimés en sa faveur !

Des batailles restent à mener…

Mais la crise du logement et du foncier est loin d’être réglée. Plus que jamais, nous devons maintenir une pression citoyenne pour répondre aux enjeux du logement, en limitant les dégâts de la construction massive sur le territoire. La plateforme émet plusieurs revendications :

  • la régulation du marché immobilier et foncier,
  • la maîtrise publique ou collective du foncier et du logement,
  • la priorité d’avoir un logement face celui d’en avoir plusieurs,
  • l’encadrement renforcé des loyers,
  • la production accrue du logement social, notamment locatif,
  • la défense des terres agricoles, de la biodiversité et du climat.

Le 1er avril, et au-delà!

La mobilisation du 1er avril doit être massive car elle fait écho à un calendrier global :

  • le 1er avril est le lendemain de la fin de la trêve hivernale et la journée européenne de mobilisation pour le logement
  • en 2023 seront adoptés des documents essentiels pour le foncier, le logement et l’aménagement du territoire comme le SCOT, les PLUi et certains PLU
  • au niveau français, ce sera l’occasion d’exiger des évolutions législatives, administratives et fiscales
  • au niveau mondial, l’urgence climatique nous pousse à agir immédiatement pour que nos villes soient habitables demain

Mobilisons-nous le samedi 1er avril à 15h00 devant la sous-préfecture à Bayonne, aux côtés de la plateforme Se loger au Pays – Herrian Bizi.
Nous devons être encore plus nombreuses et nombreux que le 20 novembre 2021 pour peser encore davantage sur les prochaines décisions. Le Pays Basque doit reprendre le contrôle de ces biens communs que sont le foncier et le logement.

Page de la plateforme : http://herrianbizi.com

Contact Us