Nous sommes le jeudi 01 dcembre 2022 | 110 Connectés | La citation du jour : "Parler d’amour, c’est faire l’amour." Honoré de Balzac
L’Athlétic Bilbao, made in Basque

L’Athlétic Bilbao, made in Basque

Parmi tous les grands clubs européens, l’Athletic Bilbao est probablement la formation la plus surprenante mais aussi la plus attachante d’Europe. En effet, la politique sportive et identitaire du club est très très forte puisque les dirigeants ont décidé de miser, historiquement et uniquement, sur des jeunes joueurs de la région. Ainsi, pour jouer dans cette équipe, il faut obligatoirement être basque ou être formé au club. Forcément, cela restreint énormément les possibilités sur le mercato, ou cela pousse les dirigeants à sortir le chéquier, comme Yuri Berchiche par le passé ou Ander Herrera cet été. 

Ainsi, la grande majorité des joueurs sortent directement du centre de formation de Bilbao et cela réussit plutôt bien à l’équipe. L’équipe a gagné la supercoupe d’Espagne en 2020/2021 mais les autres trophées datent de beaucoup plus longtemps (8 titres de champion d’Espagne entre 1929/30 et 1983/84, 24 coupe du Roi). Mais de manière générale, les Rouge-et-Blanc se sont créés cette vraie identit é et permettent d’être une équipe clairement hors du temps, surtout lorsqu’on voit l’argent dépensé par le football européen et les projets d’actionnaires à tout va. 

Parmi les grandes réussites au centre de formation cette saison, on retrouve forcément le duo Williams. L’histoires est d’autant plus belle puisque les deux sont frères et proviennent surtout de l’immigration ghanéenne même s’ils sont nés, tous les deux, dans le Pays Basque. Inaki Williams, le plus grand (28 ans), est un joueur confirmé de Liga et a même eu, pendant un temps, une valeur de 50 millions d’euros en 2019. Physique, technique, rapide, le pur produit de la formation de Bilbao n’a jamais quitté son club de coeur malgré de nombreuses sollicitations. Son physique lui a aussi permis d’enchainer plus de 3 ou 4 saisons sans rater le moindre match pour blessures. Depuis le début de cet exercice 2022/2023, il a planté 3 buts et délivré 1 passe décisive en 8 matchs et compte, au total, 78 buts avec son équipe (en 348 apparitions), ainsi que 50 passes décisives. Cette saison, il a aussi fait un choix important dans sa carrière puisqu’il a décidé de représenter le pays de ses parents en sélection avec le Ghana. Il devrait participer à la Coupe du Monde au mois de novembre prochain avec les Black Stars. 
S’il va se battre cette saison pour arracher une place européenne en Liga avec Bilbao (voir les paris foot en ligne sur Bwin), il pourrait aussi vivre une aventure assez formidable avec son frère, plus jeune de 8 ans. Nico Williams est l’une des dernières pépites du centre de Bilbao et fait sensation depuis le début de la saison. Auteur de 3 buts et 3 passes décisives en 8 matchs, le jeune joueur a aussi fêté sa première convocation avec l’Espagne a tout juste 20 ans. Sa valeur marchande, fixée à 22 millions d’euros, est déjà supérieure à celle de son grand frère et sa progression devrait être encore plus folle. Bilbao a deux diamants entre les mains et les deux proviennent de la même famille, de quoi créer un lien encore plus fort envers l’Athletic Bilbao. D’ailleurs, les deux hommes devraient aller au Qatar dans quelques semaines et pourraient même se croiser durant la phase finale de la compétition…

Contact Us