Nous sommes le Vendredi 14 juin 2024 | 110 Connectés | La citation du jour : " La mer enseigne aux marins des rêves que les ports assassinent. " Bernard Giraudeau
HAZI SAREA

Réapprenons à cultiver nos semences pour développer la Biodiversité cultivée en Iparralde !

Législations, brevetage des variétés, industrie des semences, promotion et diffusion des hybrides F1, selon la FAO, 75 %  des plantes cultivées ont été perdues depuis le début du 20ème siècle, la diversité des variétés qui nous nourrissent  disparaît. Le réseau HAZI SAREA a pour vocation de répondre à ce constat alarmant en défendant la diversité des  variétés paysannes comme les pratiques qui les accompagnent. L’association B.L.E (Biharko Lurraren Elkartea) propose  une série de 5 rencontres en Iparralde, pour échanger sur le réseau HAZI SAREA, informer sur l’évolution de la législation  et présenter les actions portées par le réseau, en faveur des semences paysannes. 

A l’origine de ce réseau, des paysans du Pays basque qui ont cultivé, reproduit, échangé plusieurs espèces (blé, maïs) et savoirs faire et  défendu leurs droits de reproduire et d’échanger des variétés libres de droits et sélectionnées dans le territoire dans  lequel elles sont cultivées. A l’opposé des hybrides F1, des clones et autres OGM industriels, les semences paysannes  sont libres de droits de propriété et sélectionnées de façon naturelle dans les fermes et les jardins. Rustiques et peu  exigeantes en intrants, elles possèdent aussi une grande diversité génétique qui les rend adaptables aux terroirs, aux  pratiques paysannes ainsi qu’aux changements climatiques. 

Aussi, HAZI SAREA s’est donné pour mission de : 

  • Sensibiliser sur les semences paysannes : ciné-débats, stands évènements, interventions scolaires, 
  • Permettre la sauvegarde et le développement des semences paysannes : programme de recensement  des variétés paysannes cultivées sur le territoire (fermes et jardins), définition d’un programme de conservation dynamique des variétés, 
  • Permettre les échanges de semences entre les personnes (paysans et particuliers) : organisation de  bourses aux graines, 
  • Donner les moyens d’utiliser les semences paysannes : référencement des variétés du réseau, temps  d’échanges et formations à mettre en place, charte technique rédigée, ressources techniques, 
  • Permettre un partage numérique et interactif d’informations liées à la biodiversité cultivée (newsletter,  réseaux sociaux…) 

Pour continuer et développer ce travail, pour impliquer et réunir, pour élargir le réseau et le rayonnement des actions  et les échanges, la complémentarité des participants est essentielle et l’intégration de jardiniers.es amateurs.trices  évidente. En effet, bon nombre de jardins recèlent de variétés cultivées depuis des années, référencées ou non, mais  dont la richesse génétique et/ou culturelle vaut plus que la peine qu’on la préserve collectivement. La diversité des  savoirs faire et pratiques qui y sont associés également. 

« Chacun peut trouver sa place dans ce réseau, qu’il soit novice ou jardinier averti, le réseau a besoin du plus grand  nombre pour répondre à toutes ces ambitions. Les semences ne doivent pas rester la propriété d’une poignée de  multinationales , nous nous devons de les faire vivre en tant que bien commun » 

Dates des réunions d’informations : 

  • Jeudi 14 décembre, 19h à Urrugne– Espace Iturbidea  
  • Mardi 9 janvier, 19h à Hasparren – maison des services publics Elgar 
  • Mardi 16 janvier, 19h à Mauléon – salle multi-services de Mauléon,14 rue des frères Barenne – Mardi 30 janvier, 19h à Garazi – mairie 
  • Mardi 6 février, 19h, Bayonne, maison des associations – Glain 

Le 24 février prochain, nous organisons à Lacarre « H.A.Z.I Azoka » avec des temps d’échanges, de débat, une bourse  aux graines et la présence de différents acteurs militant pour une semence paysanne et libre. 

A propos : Hazien Aniztasuna Zaindu Iparraldean Sarea, https://hazisarea.fr/

Contact Us