Près de la moitié des Français connaissent le mot de passe des réseaux sociaux de leur ex-partenaire

Une nouvelle étude Avast alerte sur les dérives et dangers de la connaissance des mots de passe par un ex-partenaire.

Avast, leader mondial des solutions de sécurité et de confidentialité en ligne, dévoile aujourd’hui une étude* centrée sur l’aspect digital que revêt une rupture. L’étude révèle en effet que les couples ont généralement l’habitude de partager les mots de passe de leurs appareils et divers comptes en ligne, ainsi que l’accès aux lieux que chacun fréquente.

Mais lorsqu’il y a une séparation, l’étude révèle l’apparition d’abus technologiques :

48% du panel a indiqué connaître le ou les mots de passe en ligne d’une autre personne. Pour 64% d’entre eux, il s’agit de ceux de leur partenaire du moment et pour 14%, de leur ex-partenaire.

Parmi les mots de passe connus par un ex-partenaire, on retrouve ceux :

  • Des réseaux sociaux (48%)
  • De services de streaming (43%)
  • D’un compte e-mail privé (31%)
  • De services bancaires en ligne (21%)
  • De comptes de paiement sur Internet (18%)

 Près d’un Français sur dix affirme qu’au moins un de ses mots de passe a été utilisé de façon malveillante. Ainsi, 47% des sondés expliquent avoir changé leurs mots de passe après une rupture tandis que 49% ne le font pas.

 34% des Français soupçonnent leur ex-partenaire d’avoir utilisé leurs mots de passe à des mauvaises fins, avec en tête la tranche des 35-44 ans qui est la plus méfiante à cet égard (47%).

Voici les situations les plus dénoncées après l’utilisation abusive d’un mot de passe :

  • La personne a modifié les paramètres de mon compte ou de mon appareil (29%)
  • La personne a changé mon mot de passe et bloqué mon accès (22%)
  • La personne m’a importuné, ainsi que mes amis (envoi de spams, etc. 22%)
  • La personne m’a géolocalisé (21%)
  • La personne a utilisé mon argent/a payé à partir de mes comptes en banque (17%)
  • La personne a abusé de mon identité et s’est fait passer pour moi (16%)
  • La personne a prélevé mon argent (15%)
  • La personne a créé une dette (opérateur, e-shops etc.) (8%)

« Ces statistiques sont clairement effrayantes ! » s’inquiète Jaya Baloo, Responsable de la sécurité des systèmes d’information chez Avast. « Avant, quand un couple se séparait, celui ou celle qui partait rendait ses clés et récupérait ses effets personnels et cela s’arrêtait là. Aujourd’hui, la donne a changé : pour les couples partageant appareils et mots de passe avec leur partenaire, les conséquences peuvent être terribles».

Bastien Dubuc, Country Manager France chez Avast, explique : « Au quotidien, il semble plus simple pour un couple de partager ses mots de passe pour regarder des films ou gérer l’administratif : cela simplifie grandement les choses. Seulement, les mots de passe sont avant tout personnels. Nous le voyons à travers cette étude, beaucoup de Français voient leur vie numérique fortement menacée. Il est bien plus intéressant de créer un compte e-mail dédié au couple par exemple et avoir le réflexe de changer régulièrement son mot de passe personnel, ne serait-ce qu’en termes de sécurité. »

Voici quelques conseils pour éviter tout usage malveillant de vos mots de passe :

  • Changez tous vos mots de passe (streaming, e-mails, réseaux sociaux, comptes bancaires, gaming) et activez la double authentification : c’est la première et la plus importante des actions à mettre en place.
  • Désactivez la fonctionnalité de localisation si vous n’en avez pas besoin, et n’autorisez pas vos applications à accéder à votre position en dehors de leur utilisation.
  • Réinitialisez la liste des appareils autorisés à se connecter à vos comptes : vous seul aurez ensuite la main pour valider une connexion depuis tel ou tel appareil.
  • Bloquez votre ex-partenaire : la quasi-totalité des réseaux sociaux, applications de chat/messages et boîtes e-mails permet de bloquer certains contacts.
  • Vérifiez les paramètres de sécurité et de confidentialité de vos applications et réajustez si nécessaire.
  • Réinitialisez tous vos comptes sur vos sites e-commerce favoris liés à votre carte bancaire et/ou à un e-wallet (Paypal, etc.).
  • Soyez très prudents sur les sites de rencontre : n’indiquez pas vos réseaux sociaux, ni votre localisation, évitez les photos impliquant d’autres personnes, etc. Bon à savoir : certains sites offrent la possibilité de blacklister l’ex-partenaire intrusif par le biais de son numéro.

Autant de conseils (et bien plus encore) qu’Avast et l’association britannique Refuge, qui lutte contre les violences domestiques faites aux femmes et aux enfants, ont compilé dans un « Guide de la rupture amoureuse digitale », disponible à ce lien en anglais : https://refugetechsafety.org/digitalbreakup/ 

 

Nos prestations :

SITE INTERNET

derniers articles du blog

Votre site web réalisé dans le cadre de votre formation

Votre site web réalisé dans le cadre de votre formation

Formation action - Création site Internet, la formation qui vous apportera les étapes clés d’un projet web de la conception au référencement. Vous êtes artisan, micro-entrepreneur, vous manquez de temps et vous ne possédez aucune connaissances en  programmation ? Vous...

Mobile-first plus que jamais

Mobile-first plus que jamais

Plus que jamais votre site et boutique en ligne doivent être conçus pour offrir la meilleure expérience possible sur un cellulaire en premier. Cellulaire avant tablette. Tablette avant ordinateur. Pour plusieurs, cet énoncé semble évident. Par contre, pour plusieurs...

Share This