Txipirones (chipirons) a lo pelayo (calamars, oignons et poivrons verts sués)

Plat typique du Pays Basque et encore plus des petits villages de pêche comme Fontarabie. Pour ce plat les meilleurs “Txipirons” sont ceux péchés non loin du port, en barque à l’aide de fil de pêche et d’un hameçon. On les appelle “los txipirones de anzuelos”.
Les pêcheurs sont la plupart des retraités basques, qui tous les matins tôt s’en vont en mer pour obtenir la meilleur pêche et ensuite les vendre dans les restaurants du village à bon prix.

INGRÉDIENTS

Oignon / poivrons verts Italien / sel / petits txipirones / huile d’olive / persil / ail

PRÉPARATION

Couper en Julienne la même quantité d’oignon que de poivrons. Les mettre à suer dans un russe avec de l’huile d’olive, de l’ail haché et du sel. Laisser suer tout doucement, à feu doux en remuant constamment pour ne pas que cela s’accroche.

En attendant, séparer les têtes de txipiron de son corps, vider son contenue (cartilage), laisser la peau telle qu’elle est, passer sous un filet d’eau froide. Réserver.
A la tête, quitter les yeux, et le bec (pointe) qui se trouve entre les tentacules.
Ne pas oublier de quitter la poche d’encre sans la couper, qui elle devra être garder pour d’autres préparations de txipiron.

Quand les oignons et les poivrons sont bien pochés, d’une belle couleur dorée, ajouter les différentes parties des txipirones, et laisser suer 15 minutes de plus à feux doux.

Vérifier l’assaisonnement.
Au moment du service, saupoudrer de persil haché finement.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.