Certains amateurs, plus ou moins éclairés, vous déclareront, si vous entamez le débat avec eux,  tout de go, que le paradis européen de la pêche à la mouche se situe au Pays basque.

La plupart de ces amateurs sont basques, certes.

Néanmoins, il faut bien reconnaître que l’intérieur du Pays basque, et ses rivières mythiques, restent, tant par la qualité de la pêche que par la beauté et la richesse des paysages une sorte d’Eden pour ce type de pêche.
On pourrait aborder le sujet autour de nombreux cours d’eau propres à la discipline, mais nous nous limiterons volontairement aux quatre rivières principales : la grande Nive, la Nive de Baigorri, la Nive de Béhérobie et le Bastan.

Commençons par la reine des rivières du Pays basque, la mythique Nive, rivière quasiment sacrée pour le peuple basque. De Uhart Cize à Cambo les Bains, on pourra compter environ trente-cinq kilomètres qui sera offert au bonheur du pêcheur à la truite.

La Nive de Baigorri, bien que gavée de piscicultures et de diverses micro-centrales électriques restent dans l’inconscient collectif du pêcheur à la mouche la rivière la plus riche en truites Fario, pour lesquelles, nous vous conseillerons un moulinet comme celui-ci.

La Nive de Béhérobie prend sa source au pied du mont Mendi Zar en territoire basque espagnole. Elle passe à Saint-Jean-Pied-de-Port et rejoint à Ascarat, la nive d’Arnéguy pour former la Nive principale. On y trouve, aussi, une très belle population de truites Fario.

Le Bastan est un cours d’eau un peu à part, particulièrement sauvage, et donc souvent peu accessible, il est particulièrement séduisant par la pureté des ses eaux puisque que quasiment aucune activités humaines ne vient le souiller mais reste sensible au manque d’eau en été et au début de l’automne.

Citons aussi pour conclure ce chapitre le remarquable site la-peche-a-la-mouche.com qui vous permettra de découvrir toute la richesse de la pêche à la mouche au Pays basque.

 

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.