Recette

Il faut : 4 souris d’agneau, 6 oignons, 1 bocal de piquillos en lamelles, 1 tête d’ail, une boite de lentilles, huile, sel, poivre, piment d’Espelette.

2h30 ou même 3 heures avant le repas, dégraissez au maximum les souris. Installez-les dans un plat, imprégnez-les de sel et poudre de piment d’Espelette. Versez un centimètre d’eau dans le fond du plat, et placez au four, à 180°.
Détaillez 4 oignons en grosses lamelles, épluchez les gousses d’ail, et déposez-les autour des souris, ainsi que les 2/3 des pimientos, environ 1 heure avant la fin de la cuisson.
Vérifiez la quantité d’eau dans le plat, ajoutez-en s’il le faut. Et arrosez les souris avec le jus, retournez-les en cours de cuisson.

Avec les oignons restants et les piquillos, détaillés en petits cubes, réalisez une compotée grossière : faire revenir les oignons dans un peu d’huile sans les laisser brunir, assaisonnez, ajoutez les piquillos.
Réchauffez les lentilles égouttées.

Quand la chair des souris est bien tendre, il est temps de dresser vos assiettes.

Quelques trucs :

  • Pour la cuisson des souris, j’ai toujours préféré une cuisson lente, par habitude probablement. Mais je n’ai jamais été déçue.
  • ce n’est pas la peine de graisser le plat de cuisson des souris, le gras de l’agneau suffit amplement.
  • par contre, je rajoute toujours de l’eau dans le fond du plat, c’est ce qui rend l’agneau très moelleux.
  • on trouve différentes appellations pour les pimientos, del piquillo ou de piquillos, c’est la même chose. On en trouve facilement en grande distribution.
  • on peut bien sûr remplacer les lentilles par du riz, ou des pommes de terre.

Nous nous sommes régalés, vous l’avez deviné ?

Si vous aimez l’agneau, voilà quelques recettes supplémentaires pour vous régaler :

– souris d’agneau confites, petits légumes et écrasée de pommes de terre à l’ail
– souris d’agneau aux oignons et abricots secs
– souris d’agneau au four, sauce carottes et vin rouge

– épaule d’agneau en tajine, fèves et citron confit
– épaule d’agneau roulée aux épices

 

Source : “Au four et au clavier” 

3 Réponses

  1. Amatxi Gautier-trait

    je l’ai fait cette semaine c’est délicieux; le plat était très copieux donc j’ai réchauffé le reste (et quel reste de roi) le lendemain tout avait compoté dans le jus de cuisson c’était encore meilleur un vrai régal

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.