On ne présente plus Bilbao. La plus grande ville du Pays basque espagnol est connue mondialement pour son musée, le Guggenheim.

Par son design architectural étonnant, et pour les œuvres d’art modernes et contemporaines qui y sont toujours présentées, le musée joua un rôle important dans la revitalisation d’une région sévèrement marquée dans les années 1980 par la désindustrialisation. Depuis lors, le tourisme est devenu un atout majeur du développement économique et culturel de la ville. D’où l’importance de bien se renseigner, avant par exemple de réserver ses billets d’avion, sur les meilleurs moyens de se déplacer sur place. Cet article permettra d’y voir plus clair. 

Première astuce

La voiture de location est un moyen idéal de se déplacer à Bilbao. Par sa localisation géographique, non loin de la frontière française, la ville est parfaite pour y passer le week-end en famille ou en amoureux. Si vous ne provenez pas du Sud de la France, comme toutes les villes modernes, Bilbao est  également desservie par un aéroport international et facile d’accès. Une fois sorti de l’avion, récupérer les clés de sa voiture de location à bilbao, réservée auparavant en ligne, ne prendra que quelques minutes. Après s’être souscrit à une assurance, pris quelques photos de la voiture qui vous accompagnera tout du long, vous voilà sur la route. Bilbao n’est pas une ville comme une autre, c’est la capitale de la Biscaye, une des quatre provinces du Pays basque espagnol. Lors d’un road-trip de plusieurs jours, la voiture de location permettra de découvrir aisément le charme singulier de Pampelune ou Saint-Sébastien, ou de n’importe quel coin reculé du Pays basque.    

Deuxième astuce

La ville de Bilbao, comme de nombreuses villes, est divisée en deux parties : la vieille ville, à l’est, et la ville moderne, à l’ouest. D’autres possibilités que la voiture de location existent pour découvrir l’agglomération. Le choix est vaste : bus, tram ou métro, les autorités ont mis le paquet pour faciliter les déplacements quotidiens et touristiques. L’horaire et le prix exact des tickets sont facilement accessibles en ligne (le prix d’un ticket tourne autour des 1,50€). Des pass pour une journée sont recommandés. Le métro est intéressant pour les longs trajets. Il traverse toute la ville et se rend également à des localités proches et des plages voisines (Sopelana et Plentzia, par exemple). Confortables et pas très chers, ces moyens de transport permettent de visiter Bilbao autrement. Assis sur votre siège, vous pourrez apprécier l’évolution architecturale de cette ville, qui en a fait un de ses attraits principaux. 

Troisième astuce

User ses chaussures et marcher reste un des meilleurs moyens pour découvrir Bilbao. Les attractions proposées aux badauds y sont considérables. Il est conseillé de traverser un des nombreux ponts qui mènent vers le Casco Viejo, le centre historique, ses rues piétonnes et commerçantes. Pour ceux qui sont venus pour faire du shopping et refaire leur garde-robe, la ville accueille en son sein les plus grandes marques reconnues, à la disposition de tous. Bilbao étant entouré de deux montagnes, pour découvrir toute la splendeur de la capitale en prenant de la hauteur, le funiculaire d’Artxanda vous attend. Pour une poignée d’euros, le téléphérique offre une vue panoramique incontournable. La diversité architecturale de la ville s’offrira à vos yeux. Entre deux visites, une seule chose à faire, profiter de la bonne bouffe espagnole. Marcher à pied dans une ville du nord de l’Espagne vous permet de vous arrêter dans n’importe quel bar et de déguster de succulents pintxos (du pain assorti de toutes sortes de nourriture) accompagnés d’un verre de vin. Variée et abordable, la gastronomie basque justifiera par elle seule le but de votre voyage. 

Pour finir

À pied, en tram ou en voiture de location, une visite reste indispensable : le musée Guggenheim. Cette œuvre-monument, créée par le canadien Frank Gehry, ne laissera personne indifférent. D’autres œuvres sur place invitent à redéfinir les frontières de notre imagination, comme le chien coloré de Jeff Koons ou l’araignée géante de Louise Bourgeois. Bilbao est ainsi une ville plus qu’inspirante, par son passé, son musée et par la diversité culturelle et architecturale à la disposition des flâneurs qui osent s’y aventurer. Il serait dommage d’y passer à côté. Pour finir, si vous décidez de louer une voiture, allez voir sur des sites de comparaison de prix de location de voiture comme easyterra.fr, vous trouver des prix avantageux et il est très simple de réserver son véhicule.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.