Un samedi en coup de vent au #BigFestival

De passage à Biarritz, samedi pour être au coeur du #BigFestival, on a d’abord rencontré sur le #BigVillage de la Côte des Basques, un Arcus de très belle facture qui a quelque peu contribué à l’évacuation de la plage. Réfugié à la buvette (au hasard) , c’est Garland Jeffreys , légende vivante que l’on découvrait amoureux du red red wine..

De passage à Aguilera (Dieu ait leurs âmes) c’est un Stromae à la fois énorme et bluffant de vibrations humaines et humanistes qui fit le chaud  jusqu’à Kavinsky qui le défit..

Un dernier verre (chez toi , chez moi ?) à la #BigBoite pour, du haut du premier et unique étage de la Villa Schweppes apprécier deux mille raveurs qui laissèrent rêveur..

So long, #Big..

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.