lundi 19 avril 2021 | 62 Connectés | La citation du jour : "Ils pourront couper toutes les fleurs, ils n'arrêteront pas le printemps" Pablo Neruda

La Fondation du patrimoine a permis la restauration de l’église Notre-Dame de l’Assomption à Arancou. Cette dernière a fait l’objet d’une souscription publique et a bénéficié du soutien du Mécénat AG2R La Mondiale qui a financé un surcoût imprévu.

L’église d’Arancou a été bâtie au XIIIe siècle par les pèlerins de Saint-Jacques de Compostelle. Situé au cœur du village basque, ce petit édifice roman au portail gothique est inscrit au titre des monuments historiques depuis 1925. 

En 2017, les activités des carrières avoisinantes et la destruction d’explosifs à proximité immédiate, ont ébranlé le bâtiment. Ainsi fragilisée, l’église a fait l’objet d’une campagne de restauration soutenue par la Fondation du patrimoine par le biais d’une souscription publique.

Les travaux ont concerné la voûte, la tour polygonale et son escalier qui commençaient à se détériorer dangereusement. Des travaux de restauration sur les façades extérieures et une reprise de l’étanchéité et du couronnement des murs ont également été effectués. 

Malheureusement, ce projet initial de restauration a été perturbé lorsqu’il a fallu y ajouter le clocheton de l’église dont l’état de stabilité était inquiétant. Sans l’aide financière apportée par AG2R La Mondiale, la Commune n’aurait pas pu mener la restauration complète de l’édifice à son terme.

La restauration de l’église d’Arancou a fait l’objet d’une souscription mise en place par la Fondation du patrimoine. Les souscriptions permettent aux collectivités et associations de collecter des dons pour financer des travaux de restauration. Elles assurent la garantie d’un suivi et des travaux de qualité. C’est aussi l’opportunité pour les porteurs de projets de pouvoir bénéficier du réseau d’entreprises mécènes de la Fondation du patrimoine, susceptible de soutenir le projet de restauration.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.