C’est là l’une des questions qui amène sans doute le plus de réponses : comment soigner une gueule de bois, et si possible, assez rapidement ? La réponse nous est aujourd’hui donnée le journaliste Sam Rowe (The Telegraph), qui semble avoir trouvé l’endroit capable de vous faire passer la gueule de bois même la plus carabinée en 45 minutes chrono !

Ce n’est pas la première fois que l’on évoque le syndrome de la gueule de bois sur Gizmodo. Il y a peu, nous avions d’ailleurs publié un article au titre évocateur : « Les recettes à travers le monde pour soigner la gueule de bois ». Les recettes « maison » pour soigner ce mal sont nombreux, et parmi celles-là, on citera le Security Feel Better, le patch dédié et même le Sprite (oui, le soda !). Ces solutions ne sont toutefois pas aussi radicales que celles développées par le Dr. Jason Burke, qui depuis 2012 soigne les cuites en moins de deux dans la ville de Las Vegas.

Comme l’explique le journaliste, qui pour les « besoins de son enquête » s’est collé une musette de compétition, les recette du Docteur fonctionnent à merveille. Il qualifie son état de l’époque, suite à sa consommation d’alcool, comme il suit : visage grisâtre, pores de la peau qui transpirent, difficultés à se déplacer, et d’une manière plus générale, sensation que la mort approche.

Le Dr. Burke, anesthésiste diplômé de la Duke University en Caroline du Nord, a dédié sa carrière a trouver une solution pour soigner la gueule de bois, et aurait trouvé une piste intéressante après s’être aperçu que ses patients se réveillant d’une anesthésie partageaient les symptômes de la gueule de bois. C’est comme cela qu’il a développé ses traitements express, aux noms évocateurs :  Rapture, Redemption et Salvation, vendus à des prix compris entre 99$ et 239$. Oui, vous avez bien lu, on vous propose de débourser plus de 200$ pour soigner une gueule de bois, et ainsi vous éviter un calvaire de quelques heures. Pour 200$ de plus, une infirmière va même se rendre à votre chevet pour vous apporter le traitement !

Dans le cas présent, le journaliste, après avoir répondu à quelques questions, s’est vu prescrire le traitement Rapture, composé de pilules aidant à faire passer la nausée, les inflammations et les maux de tête, d’une injection d’adrénaline pour restorer le taux d’éléments nutritifs et combattre la fatigue, d’un masque d‘oxygène, de sérum physiologique directement injecté en intraveineuse ainsi que d’une crème légèrement anesthésiante, destinée au visage. 45 minutes plus tard, le journaliste l’affirme : il était frais comme un gardon ! Un miracle ?

(Source gizmodo.fr)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.