C’est magnifiquement simple : nous allons chambouler la France en y plantant des graines par dizaines de millions.

Des coquelicots partout ! Nous comptons bien fleurir en même temps des milliers de lieux. Des bords de chemin ou de canaux, les abords des mairies et de tous les lieux de pouvoir, des toits pourquoi pas, des places, placettes et même ronds-points, des entrées et des sorties de villes, des promenades, des parcs et des jardins, des esplanades, tout ce que vous voudrez et imaginerez.

Qu’on se le dise, aucune ville, aucun village ne doivent être épargnés. Car il s’agit de créer ensemble des îlots de rêve, des surfaces provisoires où la beauté sera à nouveau reine. Mais que va-t-on planter ? Eh bien des coquelicots, pardi ! Mais pas que ; toute graine locale que vous aurez sous la main fera l’affaire. Vous verrez dans une petite vidéo comment notre ami Philippe Desbrosses parle du miracle des coquelicots.

A vos semis, prêts, partez !

Sentons-nous libres, ce fleurissement tient plutôt de l’embellissement du monde et de l’enracinement local que de l’événement botanique.

Nous sommes des activistes joyeux : montrez quel monde nous voulons et affirmez que nous ne céderons plus un pouce de terrain !

En vue de faire de grandes choses en 2020, cette année prenons nos marques. Plantons dans des lieux symboliques et visibles : devant les mairies, les écoles, les routes passantes et les rond-points. Mais aussi – pourquoi pas – sur des lieux à défendre. Comme des terres agricoles vouées à la construction, et donc à la destruction. Ouvrons le champ des possibles et donnons-nous, commune par commune, des objectifs.

Et si ça ne pousse pas bien, si l’on piétine vos semailles ou si le climat détraqué réduit vos espoirs à néant ? Alors nous fleurirons nos vies avec des centaines et des milliers de fleurs en papier, en carton, en fil de fer.

Agir et faire, c’est ça l’important.

A ceux qui n’ont ni les pouces, ni les mains vertes, on a réservé quelques conseils, puisés aux meilleures sources. Et à l’automne prochain, quand il s’agira de semer à nouveau, nous serons vraiment prêts, les poches pleines des graines récoltées à l’été.

ATTENTION. Gardez en tête que les élections municipales approchent et qu’à compter du 1er septembre 2019, les mairies seront tenues à une période de réserve électorale qui rendra moins faciles, voire impossibles, certaines démarches, notamment pour les associations. Nouez des liens avant la dormance municipale…

Pas de coquelicot sans graine. Nous avons sollicité une série de semenciers bio, qui nous proposent leur contribution au grand fleurissement. Par-delà différences et divergences, que tous soient vivement remerciés pour leur engagement auprès des Coquelicots. De quoi doter tout votre entourage de semences, que vous pourrez offrir dans les jolis paquets griffés aux couleurs des Coquelicots que nous a envoyés Claire, d’Arcueil.

Les offres de chacun sont publiées au fur et à mesure sur le site.

Ferme de Sainte-Marthe

1 sachet de 1.000 graines pour 2 euros

300 sachets de 1.000 graines pour 450 euros

Mille variétés anciennes

2 sachets de 1.000 graines pour 5 euros

Semence Bio (à commander à partir du 23 avril sur leur site)

sachets de graines de coquelicot des champs

sachets de jachère fleurie

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.