En cette fin d’hiver 2019, même si les jours commencent nettement à rallonger et que le soleil est de retour depuis la semaine dernière, les prochaines Fêtes de Bayonne semblent encore loin. Trop loin. Alors, certes, l’événement se prépare déjà, comme on le voit au travers du fait que la ville de Bayonne recherche actuellement l’auteur(e) de l’affiche des Fêtes de Bayonne 2019, mais il faudra encore attendre la fin du mois de juillet pour en voir le résultat. Alors, en attendant l’été et la nouvelle édition des Fêtes de Bayonne du 24 au 28 juillet prochain, nous vous proposons de vous mettre déjà dans l’ambiance en faisant un tour d’horizon des rassemblements festifs qui profitent de la même ambiance de l’autre côté de la frontière espagnole. Et, croyez-nous, il y a de quoi faire !

La Semana Grande à San Sebastian, la fête la plus célèbre

Ville incontournable de la côte basque espagnole, San Sebastian organise chaque année ce que l’on appelle la Semana Grande, aussi fêtée à Bilbao. Pour la vivre, il faudra encore une fois faire preuve de patience puisque celle-ci se déroule après les Fêtes de Bayonne, mi-août, chaque année. Lors de cette grande fête populaire, ce qui attire l’attention, ce n’est pas une foule massive vêtue de blanc et de rouge comme par chez nous : là-bas, chacun porte ce qu’il veut… Et fait visiblement ce qu’il veut.

Ainsi, au cours de cette semaine, on trouve de tout. Du concours international de feux d’artifices aux courses de chevaux en passant par les concerts et les théâtres en plein air, le tout sans oublier de nombreuses animations organisées sur la plage et dans le vieux quartier de la ville pour évoquer l’histoire de San Sebastian. 

La fête San Martial à Irun

Toujours en plein cœur du Pays Basque espagnol, chaque année, le 30 juin, la ville d’Irun fête la victoire de ses soldats face aux envahisseurs le même jour en 1522. Autant dire qu’il s’agit d’une tradition bien ancrée ! Pour ceux qui rendent hommage à cet évènement marquant, la journée commence dès 6 heures du matin, en musique, sur la place principale. Tout le monde se retrouve sur la place pour chanter. Plus tard, les rues de la ville vibrent à l’unisson en étant envahies de personnes qui défilent en rouge, en blanc et en noir pour rejoindre le mont San Marcial. Et bien entendu, la fête se poursuit ensuite en plein cœur de la ville jusqu’au bout de la nuit. 

Les fêtes de la Virgen Blanca de Vitoria

Enfin, encore et toujours dans le Pays Basque, c’est la ville de Vitoria qui s’éveille et s’anime chaque année en août le temps de six jours de concerts, de corridas et d’actes religieux visant à célébrer la fameuse « Virgen Blanca ». Le premier jour, la foule se rassemble sur la place qui porte son nom et danse, chante et boit jusqu’à l’arrivée d’un personnage très particulier, le « Celedon ». Croyez-nous, cette première soirée donne le ton de la semaine de célébrations !

La Catalogne, une autre terre riche en fêtes traditionnelles

Mais sachez-le, il n’y a pas qu’au sein du Pays Basque espagnol que des fêtes traditionnelles aussi populaires sont organisées. Indéniablement, la Catalogne est également une région qui revendique une histoire forte et un respect des traditions. Et cela se voit tout au long de l’année, avec une fête organisée à Puig-reig dès le mois de janvier : la Corrida de Puig-reig se tient tous les ans autour du 17 janvier pour célébrer San Antonio, et ce depuis plus de 125 ans déjà. Au programme : défilés de chevaux, de charrettes et dégustation de saucisses.

Pour la petite histoire, on notera que, depuis le mois dernier, au-delà de San Antonio, Puig-reig a un nouveau héros à célébrer, à savoir Ramon Colillas, né dans cette petite ville et qui vient de triompher lors du PSPC le mois dernier et en s’imposant donc désormais comme l’un des maîtres du poker au niveau mondial.

Aussi, comment parler des fêtes traditionnelles espagnoles sans parler de la fête de Sant Joan, aussi connue sous le nom de « Nit del Foc » ? Cette dernière est fêtée le 23 juin chaque année et elle célèbre le solstice d’été en prenant la forme de feux d’artifices organisés dans toute la ville de Barcelone et de dégustation de « Coca de Sant Joan », une brioche spéciale avec des fruits confits. 

Au total, la province de Barcelone est marquée par cinq fêtes traditionnelles chaque année, qui attirent des milliers de touristes et de locaux. La Mercé, organisée autour du 24 septembre, rend hommage à la patronne de la ville et célèbre le passage de l’été à l’automne. La Diada, fête nationale de la Catalogne, célèbre l’identité régionale le 11 septembre chaque année. Enfin, le carnaval de Barcelone et la douce fête de la San Jordi, qui voit les hommes et les femmes s’échanger des cadeaux, sont également des fêtes qui contribuent à faire de la Catalogne une terre d’histoire et de fête, comme notre cher Pays Basque.

IMAGE >> https://cdn.pixabay.com/photo/2016/12/08/17/45/barcelona-1892487_960_720.jpg >> Photo par 12019, Pixabay License

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.