A63 entre Bayonne et Hendaye : des travaux d’élargissement (mise à 2 x 3 voies) qui emm.. tout le monde.

  1. L’élargissement ne sert à rien, cette voie n’étant (à part peut-être deux week-ends en juillet août) jamais saturée.
  2. C’est un véritable massacre écologique, l’emprise étant de plus de cent mètres de chaque côté le tout sur trente kilomètres.
  3. Le coût du chantier : environ 240 millions d’euros. Mais on s’en fout, la France est pétée de tunes en ce moment.
  4. La dangerosité de l’autoroute durant les travaux : les voies étant réduites, pour doubler un camion, il te faut un chausse-pied.
  5. L’escroquerie Vinci consistant à te faire payer plein pot un tronçon d’autoroute en travaux, dangereux et limité par endroits à 90 km/h !
  6. La fourberie des forces de polices planquant des radars dans les chantiers sur les tronçons limités à 90..
  7. A force d’y faire passer des routes, des autoroutes de plus en plus larges, des trains, des TGV, des LGV, cette portion de Côte basque va bientôt ressembler au périphérique parisien aux heures de pointes.
  8. Encore un peu plus de nuisances sonores et respiratoires pour les riverains.
  9. L’occasion inespérée de faire passer encore plus de camions alors que l’on se bat depuis des années pour un ferroutage plus respectueux de l’environnement.
  10. Ca donne encore davantage de boulot au collectif “Aux Arbres Citoyens” dont nous vous encourageons à signer la pétition pour le reboisement de la Côte basque.

Quand on considère tout ça, on se dit qu’une fois de plus les travaux ne sont pas décidés en fonction des besoins de la population mais du soucis de profits des entreprises responsables des travaux…
Un chantier à ranger dans le grand catalogue des projets inutiles et imposés.

16 Réponses

  1. Avatar
    vedrine

    enfin un article qui commence à parler de cette horreur. St jean de luz deviens enchâssé dans un écrin de goudron, on pourrai espérer mieux pour ce qui était un jolis village de bord de mer, qui a besoin de préserver ce quel a de mieux son authenticité. les gens qui viennent ce reposer ici recherchent ce qu’il n’y a plus dans leurs cité. pourquoi reproduire les mêmes horreur que dans ces villes, commerces et restaurants dans les zones au milieux des parking et dépôt en tous genres. Et que dire du centre de st jean de luz ou l’on a détruit de jolis maisons en pierres à coté de ce cinema ou la encore ils ont détruit cette magnifique maison pour a la place reconstruire cet herzats pour en faire un cinéma .
    Et ce garage Lamerain qu’ils vont la aussi détruire, un bloc de breton cert mais une architecture qui s’intègre très bien dans un village, reconditionné en salle d’expos de concert l’été, de spectacle, st jean de luz se meure de ne rien proposer a ces vacanciers. A la place la mairie nous a concocté un bâtiment de béton encore plus grand et plus haut avec des studios fermé 11 mois sur douze. mais ou sont passé les luziens, l’opposition etc…. n’y a t’il plus rien à faire?

  2. Avatar
    lasserre christian

    Arrêter de détruire et massacrer tout le littoral intérieur et extérieur avec vôtre béton
    immeuble , et autoroute . ça suffit vous abîmer nôtre si beau PAYS-BASQUE POURQUOI POUR QUI ? LAISSEZ NOUS ET CASSEZ VOUS.

  3. Avatar
    LEYLOZIAN

    A chaque fois que je vais de Biarritz à St Jean AR par la RN10 et c’est très souvent, je suis atterrée par ce massacre écologique et esthétique, j’ai l’impression que la route et l’autoroute se confondent et la vue sur les camions est impressionnante et terrifiante, je regrette la route d’avant et me demande comment un tel désastre a pu etre laissé faire.
    J’espère qu’il est envisagé un reboisement afin de redonner à cette route une vision humaine et digne du pays basque.

  4. Avatar
    Alexander

    1. 4 ans de vie à proximité immédiate de l’autoroute. 2×3 voies est une évidence – sans compter le développement s d’infrastructure pour NOTRE future.

    2. Massacre? Les forêts Française n’ont pas été aussi grandes en 500 ans !
    De plus, après les travaux, ça repousse (c’est ça qu’est bien avec la nature) – bien sûr, ça prend du temps (voir question 1).

    3. Oui ça coute cher, mais c’est un projet pensé depuis 20 ans, budgetisé depuis plus de 10, retardée plusieurs fois (merci à la France qui traine les pieds).

    4. Pas plus de ralentissements ou d’accidents que sans travaux (cf 4 ans de proximité immédiate)…

    5. Là on est d’accord.

    6. Jamais vu un radar, jamais été flashé sur des voies en travaux (et apprenez à conduire !).

    7. Attendez la fin des travaux… Vous connaissez Guethary ? L’autoroute passe en dessous depuis 30 ans…

    8. Oui, pendant les travaux… Mais les aménagement acoustique sont la high-tech du BTP, et l’autoroute 2×3 voies fera moins de bruit que la 2×2 pendant 30 ans !

    9. Voir au-dessus, l’auteur semble être contre les trains (7)… faudrait savoir ce qu’on veut aussi.

    10. Reboisement il y aura. Merci au collectif « Aux Arbres Citoyens »

    Les sources d’informations de cet article ne sont pas vérifiées, et il reflète la torpeur dans laquelle se trouve le système Français (et les Français). Il faut avancer bon sang ! Pour attirer la richesse, il faut des routes, autoroutes… des trains des LGV, des infrastructures quoi.

      • Avatar
        Alexander

        Pas actionnaire, seulement riverain et témoin.
        Encore une fois, des arbres, on en a pas eu autant (en France) depuis longtemps.
        Et je ne suis nullement pro-vinci ou pro-capitaliste – juste une tentative (futile ?) de voir les choses sous leurs grand angle, en tant qu’habitant de cette planète.
        Je vous invite à venir boire un pot/café (@philcotebasque) pour voir ces fameux travaux en première ligne, msg en mp svp

    • Avatar
      melanfil

      Alors là tout à fait d’accord avec toi et bravo pour ton courage d’aller à l’encontre de la pensée unique; et merci de respecter l’orthographe, ce que les détracteurs ne font pas(spécialement Vedrine)
      Aujourd’hui à 12h30 il était fortement déconseillé de s’engager sur l’autoroute depuis Anglet direction l’Espagne pour cause de bouchon, et pourtant on n’est pas au mois d’août.
      Donc 2*3 c’est indispensable.
      Et si les infrastructures évoluent, c’est que de plus en plus de monde vient habiter ici sur des terrains vendus par des basques attirés par l’argent de la vente.
      Alors cessez vos hypocrisies ou boycottez tout ce qui se crée (ikea par ex)
      A bon entendeur, salut.

    • Avatar
      Geneviève

      Je vais préciser mon commentaire. Je ne suis pas contre les trains, bien au contraire (j’utilise le ter entre Biarritz et Hendaye tous les jours de la semaine pour le travail).
      Des travaux sur la ligne nous oblige en ce moment à faire du covoiturage avec les collègues. Nous sommes désolés par ce chantier de l’autoroute, ces hectares déboisés au nom du dogme “Tout pour la route”. La population augmente sur la Côte Basque et a besoin de se déplacer. La région a un atout formidable pour les trajets du quotidien: c’est cette ligne sncf entre Bayonne et Hendaye qui pourrait être beaucoup plus fréquentée si les personnes modifiaient leurs comportements. Et j’émets mon soutien (et je crois que c’est un projet dans les cartons des décideurs) d’un sorte de topo ou de tramway comme il en existe de l’autre côté. Deux choses me désolent: l’acharnement qu’ont les gens à utiliser leur voiture alors qu’il existe des solutions alternatives plus écologiques et économiques et ce saccage de l’axe côtier! C’est moche et à force on va étouffer…

    • Avatar
      BOURLET Stéphane

      Non seulement je partage ce point de vue mais j’attire l’attention que cela permet aux communes voisines de se livrer à des travaux tout aussi nuisibles comme ce chantier de l’ex N10 à BIDART qui rend invivables et défigure les quartiers de cette zone. En effet, et j’en fait l’expérience tous les jours, après la vue et l’horreur de cet INTERMARCHE qui s’élève à 7,5o voir plus, le bruit incessant même le samedi (à quand le dimanche, le Commerce a tous les droits, voilà les odeurs (sous-sol, machines, goudron…) tout le monde rumine dans son coin…personne ne demande de compte à la Mairie.

  5. Avatar
    gorka

    Il n’y a bien que les nouveaux habitants pour acclamer ces travaux. Ces immigrants envient notre “cadre de vie” mais ne peuvent pas s’empêcher d’apporter avec eux leur béton. IK avait raison

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.