Le projet lauréat du concours de l’affiche des Fêtes 2020 est celui de Manon Denys.

La designer graphique Manon Denys est angloye, installée à Paris.

Elle détaille ainsi son choix graphique :«Mon envie était d’incarner une vision des Fêtes entre tradition et modernité, au croisement de mes souvenirs et de ma formation artistique débutée à Bayonne. Les Fêtes de Bayonne, c’est déjà une identité visuelle très forte : le rouge et le blanc, comme un motif. Un terrain de jeu géant où chaque festayre participe à l’élaboration de cette grande fête. Les éléments s’articulent à partir d’attitudes et d’émotions autour d’une architecture riche. Les couleurs et l’atmosphère sont chaleureuses. J’ai voulu intégrer les éléments traditionnels qui m’ont paru les plus emblématiques afin de rappeler qu’il s’agit d’un temps privilégié pour représenter la culture basque : une culture inclusive qui traverse les générations. L’idée générale est que les Fêtes de Bayonne offrent un moment hors du temps, un moment où l’on sort du cadre, où la ville se présente sous un autre jour ».

Avec les votes du public d’une part, et de la commission extra-municipale des Fêtes de Bayonne d’autre part, exprimés chacun pour moitié, le projet d’affiche de Manon Denys arrive en tête avec 32,16% des suffrages, devant ceux d’Angel Blanco Egoskozabal (28,71%), d’Alfredo León Mañú (17%), de Marion Deneuville (13,17%), de Sophie Courades (6,52%) et de Michel Padrones (2,45%).

Du 21 février au 8 mars 2020, 11 161personnes (10 702 en 2019) ont voté via internet dont 789 votants depuis les ordinateurs du musée Basque où étaient exposés les 6 projets.
1 827 visiteurs se sont déplacés pour voir les six affiches exposées salle Xokoa au musée Basque et de l’Histoire de Bayonne.
2 610 votes provenaient de Bayonne, 752 d’Anglet, et 291 de Biarritz. Des votes ont été enregistrés de la France entière, du Havre à Nice, de Reims à Avignon et jusqu’aux territoires d’Outre-Mer.
Des internautes ont aussi voté depuis Alicante, Zarautz, Donostia-Saint-Sébastien, Pampelune, Vitoria-Gasteiz, Barcelone, Alicante, Karratha et Melbourne (Australie), Ho Chi Minh Ville – ex-Saïgon – (Vietnam), Buenos Aires (Argentine), Bruxelles (Belgique), Bucarest (Roumanie), Montréal (Québec), Ostróda (Pologne), ou encore des États-Unis.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.