Les fromages français s’accordent souvent très bien avec les vins de leur région.

C’est le cas de l’Ossau-Iraty et des Pacherenc du Vic-Bilh, qui eux aussi se sont épanouis non loin des montagnes pyrénéennes. Ce fromage traditionnel au lait de brebis, à la pâte lisse et blanche, est reconnu en AOP depuis 1996. Véritable fromage de caractère, ses arômes d’agrumes, de fruits exotiques et de miel sont exacerbés par le Pacherenc. A tester !

L’appellation Madiran (1400 ha) abrite près de 300 hectares plantés en cépages blancs destinés à l’élaboration du Pacherenc du Vic-Bilh. Cette AOP impose un encépagement minimum de 60% à 80% en Petit ou Gros Manseng et Petit Courbu. Ils sont parfois associés à des cépages plus minoritaires comme l’Arrufiac ou le Sauvignon

 

CAVE DE CROUSEILLES, « FOLIE DE ROI »,
PACHERENC DU VIC-BILH SEC, 2014

Cépages locaux : 80 % Gros Manseng, 20 % Petit Courbu

La Cave de Crouseilles, créée en 1950, est devenue l’un des acteurs majeurs de Madiran. Ses vignerons ont su dompter des terroirs spécifiques dessinés par la Chaîne des Pyrénées et donner naissance à des vins de caractère, au plus près de l’expression de leurs terroirs.

L’orientation du vignoble est à l’abri d’une exposition directe du soleil, favorisant un maximum de fraîcheur. Les raisins sont vendangés manuellement. La vinification s’effectue à parts égales en cuves et barriques. Les raisins vinifiés en fûts seront élevés huit mois dans les mêmes contenants, avant d’être assemblés pour une durée d’élevage supplémentaire de deux mois.

Dégustation :
son nez laisse exprimer un bouquet expressif d’agrumes et de fruits à chair blanche, des notes d’amandes et de tilleul. L’attaque en bouche est franche et charnue, portée par un joli gras et une belle aromatique.
Prix : 7 € chez les cavistes et CHR

PacherencduVicBilh

 

CHÂTEAU DE VIELLA, PACHERENC DU VIC-BILH SEC, 2015

Cépages locaux : 20 % Arrufiac, 20 % Petit Manseng, 60 % Gros Manseng
Claire et Marion reprennent doucement les commandes de ce domaine familial réputé de Madiran. Elles succèdent à leur père Alain Bortolussi, 3ème génération de vignerons à Viella.
Sur un terroir argilo-graveleux exposé Sud, 5 hectares sont consacrés au Pacherenc. Ils produisent des vins fins et concentrés, à partir de raisins vendangés manuellement début octobre. Après macération, les raisins sont pressés avec beaucoup de douceur afin d’éviter l’oxydation des jus. La fermentation alcoolique se déroule en barriques de chêne jusqu’au mois de mars.
Le vin est ensuite élevé jusqu’en mai.

Dégustation : ce Pacherenc possède un nez complexe et joliment fruité. Des arômes de fruits frais sont portés par une bouche ample et généreuse. Sa finale est pleine de vivacité et l’on retrouve toujours cette fraîcheur qui persiste, soutenue par une touche finement boisée. On le sert frais pour accompagner des chipirons, des calamars farcis ou bien sur un foie gras de canard à l’apéritif.
Prix : 7,50€ chez les cavistes et CHR

Une réponse

  1. Diharce

    bonjour, exact, parfait , les fromages de brebis basques,et les bons vins blancs de CROUSEILLES……on aime ……qui vont bien aussi avec foie gras ,et, tous nos produits basques ,et surtout les plats régionaux

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.