Une étrange soirée, un vendredi soir sympatoche qui vire au cauchemar.

En quelque secondes, tu passes d’une très belle humanité à l’innommable.

C’était le vendredi 13 décembre à Biarritz, la soirée Inter-Réseaux. J’avais débranché mon téléphone (une fois n’est vraiment pas coutume), j’ai vécu une soirée légère et positive et j’ai sincèrement envie, ici, d’en féliciter les organisateur-trice-s.

Jusqu’à ce que je me reconnecte au monde qui avait dérapé.

Les images de la soirée. On leur a enlevé les couleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.