mercredi 28 juillet 2021 | 69 Connectés | La citation du jour : "J'passe pour une caravane Pour un chien qui n'en démord pas " Bashung

Jeremie d’Angelo dit Pechelune, vous donne rendez-vous au vernissage de son exposition  « Sweet Dreams on the Beach » le samedi 17 juillet Ă  partir de 19h. Une exposition graphique  et bercĂ©e par l’imaginaire qui se tiendra du 17 juillet au 15 septembre 2021 Ă  l’hĂ´tel  restaurant Les Baigneuses, situĂ© en front de mer, au 14 rue du Port-Vieux Ă  Biarritz

Conçue comme un véritable hommage à la Côte Atlantique, ses ambiances et atmosphères,  l’exposition « Sweet Dreams on the Beach » est l’occasion pour Pechelune de présenter plusieurs  de ses séries au public. « Sweet Dreams », mais aussi la récente série « Sweet Dreams on the  Beach », ou encore la ligne « Présence » qui feront de cette exposition une invitation au voyage et  au rêve.

Ă€ propos de la sĂ©rie PrĂ©sence :  

ImaginĂ©e comme un Ă©change entre Ĺ“uvre et spectateur, la sĂ©rie prĂ©sence se compose de  portraits minimalistes en noir et blanc, crĂ©ant un contraste saisissant. L’absence de visages sur  ces derniers invite Ă  imaginer, puiser dans son souvenir, se rappeler de regards, de geste, de sons.  Le portrait n’est donc pas figĂ© dans l’espace et le temps, il vit Ă  travers l’œil de celui qui l’observe.  

Ă€ propos de la sĂ©rie Sweet Dreams :  

Sweet Dreams est la dĂ©clinaison d’un profil imaginaire nommĂ© Ubuntu, inspirĂ©e de pensĂ©es  philosophiques humanistes et universalistes. Elle puise son identitĂ© dans “idem sed aliter” : l’idĂ©e  selon laquelle tous les humains seraient identiques mais autrement, tous liĂ©s entre eux et avec  la nature. 

Les travaux cinĂ©matographiques des rĂ©alisateurs tels que Fritz Lang, Tim Burton, Alfred  Hitchcock et Ridley Scott ont Ă©galement Ă©tĂ© une source d’inspiration pour l’évolution de « Sweet  Dreams ». Aussi, l’univers de l’œuvre littĂ©raire de Philip K. Dick a certainement influencĂ© le profil  humanoĂŻde du motif rĂ©pĂ©tĂ©. 

 Pourquoi le nom « Sweet Dreams » ? 

En 2019, lorsque Pechelune arrivait dans un lieu ou de la musique Ă©tait diffusĂ©e, « Sweet  Dreams » interprĂ©tĂ©e par Eurythmics passait tres rĂ©gulierement sur les ondes… 

« Que ce soit à Périgueux, à Bordeaux ou à Cannes j’entendais cette musique partout ou j’allais, même sur les trajets en voiture en changeant de station de radio. Ce phénomène a duré plusieurs  mois, j’ai donc commencé à m’intéresser à la musique et aux paroles de ce titre sorti en 1983. Le  fait de la réentendre de façon répétée sans le vouloir, m’a fortement influencé dans mon travail artistique et le titre de ma série était tout trouvé.» 

Pour retrouver Pechelune : www.Pechelune.com 

Biographie : JĂ©rĂ©mie d’Angelo, alias Pechelune, est un artiste français autodidacte nĂ© en 1981. En 2000: il devient  coordinateur artistique dans une compagnie de théâtre Ă  PĂ©rigueux en Dordogne. En 2002, il rĂ©ussit le concours  d’entrĂ©e de la section professionnelle en Art Dramatique au Conservatoire National de RĂ©gion de Bordeaux puis  devient comĂ©dien et metteur en scène. Durant cette pĂ©riode sur les planches, l’art graphique et l’art plastique sont  Ă©galement pour lui des moyens d’expression, il est rĂ©gulierement sollicitĂ© pour crĂ©er des affiches de spectacles, des  affiches de concert, des pochettes d’album, des flyers, des chartes graphiques etc. Dans les annĂ©es 2010, Pechelune  dĂ©cide de dĂ©velopper son art et travaille notamment sur son concept intitulĂ© “PrĂ©sence” : des portraits de cĂ©lĂ©britĂ©s  en noir et blanc et sans visage. Il crĂ©e des illustrations originales mais aussi des peintures avec une technique mixte.  Pechelune expose et vend ses Ĺ“uvres dans toute la France et Ă  l’international. En 2020 sa nouvelle sĂ©rie “Sweet  Dreams” voit le jour : la dĂ©clinaison d’un profil imaginaire sous plusieurs formes et avec diffĂ©rentes matières,  humanisme et universalisme sont l’essence de ce projet. 

Pechelune collabore notamment avec l’éditeur Image Republic, SONY Music France, TWIN Music, le Ministere de  la Culture et du Patrimoine et la LICRA. . Membre du conseil d’administration tres dynamique de la galerie d’art  contemporain associative « L’app’Art » à Périgueux, Pechelune travaille et s’engage régulierement pour la mise en  lumiere d’artistes de sa région. 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.