mercredi 16 juin 2021 | 85 Connectés | La citation du jour : "Le temps est l'ami de ceux qui souffrent , car ses méandres , un jour ou l'autre , conduisent de l'ombre à la lumière." Arthur Bryant

J-15 avant la sortie en VOD du documentaire inédit sur les surfeurs déjantés de la grande plage de Biarritz des 80’s !

Passionnés de surf et de cinéma, les réalisateurs français Nathan Curren et Pierre Denoyel ont grandi ensemble sur les plages de Biarritz et dans une culture surf bien prononcée : le premier est le fils du triple Champion du monde de surf américain Tom Curren et le second, le neveu de Michel Larronde, l’un des pionniers du surf de gros et premier européen à avoir surfé la vague mythique de Jaws (Hawaï).

En 2014, Nathan et Pierre trouvent un trésor ! Deux heures d’images d’archives Super 8 inédites des surfeurs mythiques de la bande de la Grande Plage de Biarritz, tournées aux quatre coins du monde et datant des années 80. Des images qui illustrent à la perfection les récits qui ont bercé leur enfance…

Entre grandeur et décadence, le duo biarrot décide, presque 20 ans après, de révéler l’histoire inconnue de six des meilleurs surfeurs européens des 80’s à travers un documentaire inédit de 64 min « Biarritz Surf Gang » ! Des images rares et des témoignages d’une époque oubliée et aujourd’hui révolue, celle où le surf est passé de la contre-culture au sport de haut-niveau. En effet, l’histoire de la bande de la Grande Plage de Biarritz incarne ce changement radical de paradigme. Six des meilleurs surfeurs de l’époque en font partie. Champions de France et d’Europe, ils se partagent les podiums, explosent tous les cadres et à tout niveau !

LE SURF À BIARRITZ DANS LES ANNÉES 80, C’EST PUNK ET CHAOTIQUE. UN ESPRIT DE COMPÉTITION QUI SE JOUE SUR LES VAGUES COMME DANS LES FÊTES.

Alors que certains évoluent sans mal dans le milieu de la compétition, d’autres tombent dans l’addiction et la drogue. Des trajectoires de vie uniques, où un champion de surf se retrouve en prison aux Canaries et où d’autres, replongent dans la drogue, notamment quand des kilos de cocaïne inondent soudainement les plages du Pays Basque.

« Biarritz Surf Gang » retrace l’histoire de Michel, La Mouche, Nabo, Eric, Kikette et Sammy, très talentueux sur l’eau mais plutôt ingérables sur terre. Fêtards invétérés et fervents bagarreurs, ces surfeurs punk et marginaux ont d’ailleurs été bannis à plusieurs reprises des compétitions. On retrouve également dans le documentaire les témoignages de leurs meilleurs rivaux, les champions Tom Curren et Laird Hamilton.

Entre addiction au surf et addictions tout court, le surf est la planche de salut, le lien inaltérable qui permet à certains de survivre et aux amitiés de perdurer. Les six de la Grande Plage se retrouvent encore aujourd’hui pour surfer ensemble.
Ces figures locales, surfeurs d’un autre temps, transmettent désormais leur expérience aux plus jeunes. Après avoir touché le fond, certains d’entre eux voient à travers ce film, l’opportunité de véhiculer un message de prévention contre la consommation de drogues, la déviance dans toute sa superbe même si l’idée que le surf est une passion qui peut sauver des vies y prône avant tout.

À moins de 3 mois de la grande entrée du surf aux Jeux Olympiques d’été, « Biarritz Surf Gang » permet de découvrir une facette moins connue de l’histoire du surf français.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.