Des hectares de zones boisées rasés près de l’aéroport de Biarritz

“Et ça continue encore, et encore.. C’est que le début, d’accord, d’accord ? “

C’est étrange, cette obstination, dans la région, à vouloir détruire systématiquement les ressources naturelles.

Quelqu’un pourrait-il un jour expliquer à nos décideurs le rôle d’un arbre qui va stabiliser la terre, absorber l’eau de pluie (certes rare au Pays basque), amortir les bruits, certes harmonieux, des autoroutes, des aéroports et permettre aux oiseaux (vous savez les trucs bizarres qui volent dans le ciel) de nidifier etc.

Mais on continue, obstinément à déboiser, à bétonner, imperméabiliser les sols et on se retrouvera un jour dans le même état que la Côte d’azur qui, chaque année, retrouve son lot de désastres et inondations diverses et on découvrira nos élus, l’air benêt, regardant leurs Mephisto crottées, nous expliquer que “plus jamais ça” et “qu’il faut faire quelque chose..”

Il faudrait, un jour, arrêter de penser en terme de profit et de croissance, mais plutôt dans le sens du bien être et de l’équilibre de tous.

“Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière empoisonnée, le dernier poisson capturé, alors seulement vous vous apercevrez que l’argent ne se mange pas.”
Proverbe indien Cree

 

4 Réponses

  1. so

    Du coup ce matin j’ai appelé l’aéroport on a eu la politesse de me répondre ! donc il s’agit de normes européennes pour assurer la sécurité des avions, car un arbre grandit et là ils sont trop grands ! voyant cela et le discours des politiques on peut confirmer que la cop 21 est une grande mascarade d’où rien ne sortira ni ne changera !

    Répondre
  2. Audrey

    C’est un vrai scandale. J’y suis allée pour voir. j’ai grandi dans ce secteur.
    Est-il possible d’avoir les coordonnées de l’association ? Voir si on peut aider à quoique ce soit. ? Merci !

    Répondre
  3. Diharce

    bonjour ,dommage….il aurait peut être fallu consulter et discuter un peu avec les habitants de ce quartier…on comprend bien la sécurité pour l’aéroport, mais,avec des limites…sans saccager la nature ,
    la cop21…..encore du <pipo<…..qui va couter cher aux contribuables, et ne va rien appoter comme amélioration……commençons par protéger la nature qui est prés de chez nous …

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.