Alors que toutes les méthodes plus ou moins naturelle ont échoué a réguler la prolifération des frelons asiatiques en Aquitaine, c’est – encore une fois – du Pays basque que la lumière est venue..

2 Réponses

  1. Diharce

    Agur.., bravo, à, monsieur ITHURBURU……pour l intérêt et le travail,qu il porte ,avec ses poulets , afin d aider l apiculture ,face à cette invasion de frelons asiatiques, ,et protéger nos abeilles, qui nous produisent un si bon miel , milesker

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.