C’est le nombre effrayant de mégots qu’a ramassé l’antenne Bouches-du-Rhône de Surfrider Europe sur les plages de Marseille. Il n’a fallu que quelques heures et 30 bénévoles pour récolter cette quantité impressionnante de cigarettes.

Gageons que la même opération sur les plages du littoral basque aurait eu des résultats équivalents.

A lui seul, un mégot peut polluer jusqu’à 300 litres d’eau. Plus qu’une simple nuisance pour les yeux, c’est un vrai danger pour la qualité des eaux, la faune marine et les usagers. Via cette action, l’antenne bénévole Surfrider Bouches-du-Rhône met en lumière une pollution plus globale, les déchets marins.

Surfrider Foundation Europe lutte depuis 20 ans contre cette menace. Chaque année, les bénévoles de l’association sensibilisent 40 000 personnes sur plus de 1 000 nettoyages de plages à travers le monde. Cette mobilisation citoyenne est une véritable opération de lobbying auprès des institutions. Elle a montré son efficacité. Depuis 2010 les déchets marins sont reconnus comme un critère permettant de définir le bon état écologique des eaux marines.

Pour continuer à mener ces actions et obtenir des résultats positifs et concrets, Surfrider a besoin de votre engagement. Soutenez le programme déchet Surfrider.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.